Avec quelques jours de décalage, la suite de mes aventures avec le SDiskEmul. Le 9 octobre, Sundance, l'un des concepteurs, informe sur Yaronet qu'un patch hardware est disponible pour accueillir un lecteur externe. Cette modification est assez simple à réaliser et Sundance propose de l'envoyer gratos à tous ceux qui en feront la demande. Ni une, ni deux, je lui envoie un mail le 10 au soir, le patch part de chez lui le 12 et je le reçois le 13. On dit beaucoup de mal de la Poste, mais ils ont bien assuré sur ce coup !

Sundance et Rvs présentent la modification sur leur site.

AvantAprès

Ayant reçu le patch samedi midi, je profite de mon après-midi pour monter tranquillement la puce sur la bête. Le temps de couper les pistes, souder le transistor, placer le strap et l'affaire est dans le sac. Fort heureusement, le SDiskEmul dispose d'un report du connecteur d'alimentation, ce qui me permet de brancher un lecteur PC assez facilement. Il faut bien un lecteur PC, ça ne fonctionnera pas avec le lecteur d'origine du ST. La nappe doit être droite, donc on oublie les nappes où 4 fils sont inversés. Branchement à l'arrache et tests dans la foulée :

Installation dans un STe

Hé bien c'est impeccable, du vrai plug and play, mon STe m'affiche le contenu de la disquette B:. Puisque tout est ok, on referme le tout car il y a assez de place pour que les cables puissent sortir du côté droit. Voici ce que ça donne :

Vue de côté une fois l'Atari refermé

SDiskEmul + lecteur externe + SatanDisk

STe équipé du SDiskEmul et du SatanDisk

Vue sur le côté droit

Le lecteur externe avec le SatanDisk

Le STe tout équipé

Il s'agit ici d'une solution temporaire car l'accès à la SDCard n'est pas aisée. A vrai dire, je l'extrais avec une pince à épiler ;-) En effet, le fait de placer le SDiskEmul en interne n'est pas pratique car, outre la difficulté d'accès à la carte, s'ajoute la quasi-impossibilité de vérifier si les LED sont allumées (ou alors il faut bien regarder en face du trou). Plus tard, je me bricolerai un boîtier interne à partir d'une carcasse de lecteur de disquettes, avec report des LED et du bouton en façade.

Et dans la pratique ?

L'installation est une chose, l'utilisation en est une autre. Alors, ce lecteur virtuel est-il efficace ? Franchement, oui ! La carte fournie dispose de suffisamment d'espace pour stocker un nombre impressionnant de jeux ou de démos. C'est une carte de 512 Mo et il est possible de mettre des cartes de 4 Go ! La mise à jour du firmware est enfantine : on place un fichier sur la carte puis on le sélectionne avec le menu de configuration. N'importe quel PC peut lire et écrire sur la carte puisqu'elle est formatée en FAT32, cependant les dossiers et les fichiers ne doivent pas dépasser 8+3 caractères, comme sous DOS ou TOS.

La compatibilité est très bonne, quel plaisir de pouvoir accéder aussi facilement aux meilleures démos ST ! De plus, mon STe est devenu totalement silencieux, j'entends à peine le léger sifflement du moniteur et un très faible cliquetis provenant du lecteur externe. Sundance est très réactif, à peine lui ai-je signalé des erreurs sur quelques jeux ou démos qu'il prépare déjà un correctif ! En tous cas, on ne peut pas dire que le service après-vente laisse à désirer.